Comment bien animer ta vidéo

Par : Alex et MJ

Suivez Alex et MJ

Lancer la vidéo FLIPTUBEUR 2.0 - Tutoriel: Comment bien animer ta vidéo dans une boite de dialogue Avertissement : Ce contenu web peut comporter des obstacles à l'accessibilité, si la ressource provient d'un tiers qui n'est pas assujetti au standard de la loi ontarienne.

Parler à une caméra, ce n’est pas aussi facile que ça en a l’air. Dans le premier tutoriel sur les techniques d’animation, on a énuméré le plus de trucs possible pour se sentir le plus naturel possible à la caméra. En voici d’autres !


D’abord, il faut se poser la question suivante: quand la caméra enregistre, est-ce que c’est plus facile et naturel d’être moi-même, ou de jouer un personnage ?

Certains YouTubeurs se sont bâti une réputation en jouant un personnage, ou plutôt, une caricature d’eux-mêmes. On pense à Élie Pilon par exemple. En fait, plusieurs humoristes jouent des personnages quand ils sont sur scène. Ils ne sont pas tout à fait “eux-mêmes”. C’est un peu comme porter un masque.

Par contre, d’autre YouTubeurs, comme Cynthia Dulude par exemple, vont s’adresser de la même manière à la caméra que dans la vie de tous les jours.

Une autre façon qui peut peut-être aider à être plus naturel à la caméra, c’est de se trouver une phrase à dire au début et/ou à la fin de chacune de ses vidéos. C’est ce qu’on appelle en anglais un “tag line”.

Tous les YouTubeurs les plus populaires ont leur phrase de « bonjour » et leur phrase de « au revoir » qu’ils disent chacun à leur façon, mais de manière consistante dans chacune de leurs vidéos. Non seulement est-ce que ça peut aider à être plus à l’aise, mais cette phrase-là devient aussi une marque de commerce, comme quand on entend les slogans des grandes marques. C’est du marketing de YouTubeur !

Pour trouver sa phrase de “bonjour” il suffit de se poser la question suivante: dans la vie de tous les jours, quelle est la salutation que j’utilise le plus souvent et je la dis avec quelle intonation ?

On suggère d’écrire différentes phrases de bienvenue, et de les pratiquer devant la caméra. Se filmer et se regarder pour voir ce qui semble être le plus naturel, c’est vraiment le moyen le plus efficace de faire le bon choix.

Il faut aussi déterminer si on se sent plus à l’aise debout, ou assis ? Quand on est nerveux, être assis peut être une option plus sage. Ça évite de trop bouger sur place et de faire des mouvements excessifs par nervosité. Par contre, il faut s’assurer d’être assis sur une chaise fixe et non une chaise qui tourne comme celles de bureau parce que ça risque de donner mal au cœur à ceux qui regardent la vidéo.

Si on choisit d’être debout, il faut s’assurer d’avoir les pieds bien ancrés au sol. Avec de l’expérience, on peut commencer à insérer des mouvements en parlant.

Le dernier conseil et non le moindre c’est de se pratiquer… plusieurs, plusieurs, plusieurs fois !